Phalaenopsis, Orchidée papillon

Le Phalaenopsis est l’un des meilleurs coureurs parmi les plantes maison et le plus populaire de toutes les orchidées. Les plantes belles et fleuries ont d’innombrables variations de couleur. Même si les orchidées sont souvent rampées comme de petites divas, le Phalaenopsis tolère les défauts de soins mineurs, de sorte que même les débutants peuvent les essayer. Avec les soins appropriés, ils impressionnent plusieurs semaines par an avec leurs fleurs à couper le souffle.

Profil de la plante

  • Famille: Orchidaceae
  • genre: Phalaenopsis
  • Noms français: orchidée de papillon, orchidée de mite, fleur de malais
  • Origine: Philippines, Îles Indonésiennes
  • Hauteur: 10 – 110 cm – Feuille: vert foncé, brillant, cuir
  • Fleur: grayling lâche ou rispy, debout, courbé surplombant ou suspendu
  • Couleur de la fleur: blanc, rose, violet, rose, rayé ou tacheté

Phalaenopsis, également connu sous le nom d’une orchidée papillon, provient à l’origine des forêts tropicales des Philippines et d’Indonésie, avec sa propagation comprenant également Taiwan, le sud de la Chine et la Malaisie. Ici, il se développe comme une plante dite de semis (épiphyte) sur les arbres, parce que les rayons du soleil peuvent pénétrer avec difficulté dans la dense coupole de la forêt tropicale.

Phalaenopsis, Orchidée papillon

Il existe d’innombrables hybrides à grande fleur et des espèces pures, qui sont particulièrement populaires auprès des collectionneurs. Entre Octobre et Juillet est la principale saison de floraison, puis les inflorescences colorées et bien fait pousser un ou plusieurs lecteurs hors de la notice.

Soin

À son emplacement naturel, le Phalaenopsis pousse dans un environnement humide autour de 25-35 degrés Celsius la nuit et 15-25 degrés Celsius la nuit, tandis que certaines espèces d’orchidées papillons comme Phalaenopsis lobbii aussi croître à des températures plus fraîches, 5 degrés peuvent tomber.

En raison des fortes précipitations, l’humidité est très élevée. Pour absorber l’eau des averses partiellement violentes mais courtes, les orchidées utilisent leurs feuilles et leurs tiges. Pour une bonne tenue des chambres, ces conditions doivent être imitées aussi étroitement que possible.

Emplacement

L’Orchidée Nocturne est le plus classique entre les orchidées. Les conditions optimales du site se trouvent dans des endroits semi-ombragés à lumineux sans exposition directe au soleil. Cela peut être un endroit dans une fenêtre du nord ou de l’est avec le soleil le matin ou l’après-midi ou le soir. Pour une place dans la fenêtre sud, un ombrage de l’orchidée est recommandé de début avril à octobre.

L’air ambiant doit pouvoir circuler bien en tout temps, en évitant les courants d’air. L’air chaud sec est également défavorable. Les températures devraient être d’environ 20 degrés pendant la journée et ne pas tomber en dessous de 15 degrés la nuit. Si elles sont significativement en dessous ou en dessous, cela se traduit par la chaleur ou le froid stress dans les orchidées papillons, qui est exprimée en jaune taché et les feuilles flétrissaient. Nous conseillons de cultiver ces plantes uniquement lorsque le substrat est bien sec.

Mais vous devriez éviter cela et le laisser sur le rebord de la fenêtre chaude. Les changements fréquents d’emplacement doivent être évités de toute façon, surtout si les bourgeons ont formé ou l’orchidée est déjà en fleur. Néanmoins, on peut allonger la période de floraison artificiellement, si elle est un peu plus fraîche, dès qu’elle ouvre les premières fleurs. Cependant, les températures ne devraient pas descendre en dessous de 15 degrés.

Substrat

Comme ces orchidées poussent à l’origine sur les arbres, elles ne sont pas habituées à un sol ferme dans le sol, raison pour laquelle un sol de floraison normal est totalement inadapté. D’autre part, un substrat grossièrement structuré se rapproche le plus de votre nature. Cela assure une bonne ventilation.

En outre, ces substrats ne peuvent pas si bien absorber les sels des engrais qui nuiraient aux orchidées sensibles au sel. Un substrat d’orchidée spécial de haute qualité répond aux exigences de cette orchidée dans son intégralité.

Phalaenopsis, Orchidée papillon

Arroser

Les orchidées telles que les phalaenopsis ne forment que les racines de l’air, qui, comme le nom l’indique, exigent un milieu aéré. Par conséquent, le substrat ne doit jamais être trop humide. Ils n’aiment pas les pieds froids ou mouillés.

  • Arroser une fois par semaine ou immerger dans l’eau pendant 5-10 minutes
  • Égoutter pendant environ 15 minutes
  • Arroser deux fois par semaine en été
  • Utiliser autant d’eau de pluie que possible
  • Brouillard régulier des feuilles et des racines trompe la forêt tropicale comme le climat
  • Pendant la journée, pendant la nuit, l’orchidée est sèche

L’approvisionnement en eau des hydrocultures est le plus simple et le moins problématique avec un réservoir d’eau «S», car ici le réservoir d’eau est situé à côté du pot de culture et pas l’un dans l’autre. Ainsi, verser sur n’est pas possible. Sinon, vous devriez toujours faire attention à un niveau d’eau très bas et les racines de l’orchidée ne sont pas directement dans l’eau.

Fertiliser

Pour fournir des nutriments aux orchidées papillons dans un substrat conventionnel, les engrais d’orchidée spéciale sont appropriés. Ceci est adapté aux besoins des orchidées et des doses correspondantes faibles. De Mars à Octobre est fécondé toutes les deux semaines. En cas de doute, le dosage et la fréquence de l’engrais doivent être basés sur les instructions du fabricant.

Pour la culture hydroponique, des engrais d’orchidée spéciaux sont également disponibles sous la forme d’un engrais à long terme, qui est administré par l’eau de coulée. Il fournit à la plante des nutriments pendant des mois et devrait être donné au maximum tous les 3-5 mois. Quel que soit l’engrais utilisé, il doit toujours être conservé à de faibles doses. Puisque les orchidées sont généralement très sensibles au sel, il est conseillé de rincer soigneusement l’argile de soufflage une fois au printemps et à l’automne afin de laver les résidus de sel.

Phalaenopsis, Orchidée papillon

Couper

Dans le cas de cette orchidée, la coupe est limitée aux tiges de fleurs et aux racines. Tant que la floraison est verte, il ne sera pas coupé, même si toutes les fleurs ont déjà tombé. Souvent, de nouvelles pousses sont formées à partir de l’un des bourgeons endormis de vieilles inflorescences, de sorte qu’ils restent debout jusqu’à ce qu’ils soient complètement fanés. Par principe, tout sur l’orchidée, qui est verte, reste debout, tout le flétrissement est coupé, avec un couteau pointu et au mieux stérilisé.

En conséquence, seules les feuilles séchées, jaunes ou pourries sont coupées. Habituellement, cependant, ils se décomposent complètement. N’oubliez pas les racines. Chaque replantation élimine les parties racines pourries, creuses et séchées. Les racines saines ne doivent pas être blessées. S’il le fait, cependant, il est conseillé de poussière les interfaces avec de la poudre de charbon de bois pour les désinfecter.

Hivernage

Après la période de floraison intense, la plupart des orchidées reposent en phase de repos en hiver, pas d’orchidées sans bulbes (parties épaissies de l’axe du pousse), qui comprennent également le Phalaenopsis. Il pousse et forme des fleurs toute l’année, il est pratiquement cultivé.

  • A cet effet, il a besoin de lumière suffisante en particulier dans le domaine des racines
  • Cela peut être réalisé avec la culture translucide et le dépassement
  • Si nécessaire éclairage artificiel utile
  • Descente simultanée des températures à 5-10 degrés favorise la formation des fleurs
  • Les températures ne doivent pas être inférieures à 5 degrés
  • Éviter une ventilation excessive
  • Sinon, les orchidées peuvent souffrir d’un choc froid
  • Le résultat sont des feuilles molles et douces, parfois aussi translucides
  • Si l’eau est froide, réduire considérablement l’eau Consommation
  • Fertiliser une fois par mois

Phalaenopsis, Orchidée papillon

Augmenter

Les orchidées papillons peuvent être propagées par semis et pépinière. L’ensemencement ne convient pas aux profanes et doit être laissé aux cultivateurs. Beaucoup plus facile est la multiplication par broche. Une distinction est faite entre la broche des tiges et celle de racine.

Broche de tige

Une broche de tige peut se former à l’un des points de végétation de la tige. Au lieu d’un nouvel arbuste en fleurs, il se développe des feuilles. Le meilleur moment pour le séparer de la plante mère est le printemps, parce que maintenant l’offre légère pour les jeunes plantes est optimale.

La broche doit avoir au moins 2 feuilles et trois racines aériennes avec une longueur minimale de 5 cm. Plus la broche est grand, plus elle a de chance de survivre. À l’aide d’un couteau propre et aiguisé, couper la plantule avec un morceau de 2-3 cm de long du pétale, environ 1 cm au-dessus ou en dessous de l’enfant. Il est ensuite planté dans un pot translucide d’orchidée. Contrairement aux plantes adultes, le substrat doit être plus fin ici de sorte que la petite plante trouve un support suffisant.

Lors de la plantation, le choc avec précaution pour permettre au substrat de se propager bien. L’humidité doit être aussi élevée que possible pour faire pousser la broche. Ceci peut être réalisé, par exemple, en plaçant le pot avec l’orchidée dans une soucoupe remplie d’argile moussée et d’eau, et en pulvérisant fréquemment les feuilles et les racines de l’air.

Broche de racine

Contrairement à la broche de la tige, une broche de la racine pousse directement à partir d’une aisselle de la tige, habituellement en dessous des feuilles. Ils se produisent souvent lorsque la floraison se développe à partir du cœur de la plante de sorte qu’il ne peut pas former une nouvelle feuille. Mais pour assurer leur propre survie, l’orchidée produit un cube de tige.

La séparation d’une balle de contrainte est à un certain risque parce qu’elle est fortement associée à la plante mère. Il devrait avoir des racines suffisantes de ses propres. Lorsque la mère orchidée est jetée, on peut voir mieux si les racines de la plante mère et l’enfant sont entrelacés. Ensuite, essayez de séparer les deux avec beaucoup de soin avec un couteau tranchant. Ensuite, désinfecter les interfaces directement sur la souche et implanter la broche.

Phalaenopsis, Orchidée papillon

Rempotage

Tous les 2-3 ans ou lorsque le substrat devient terreux, les orchidées de mites doivent être repeintes. Le meilleur moment pour cela est le printemps, la phase de croissance n’a pas encore commencé et en général, il ne porte pas de fleurs. Pour le rempotage, on utilise les pots d’orchidée idéale. Ils sont transparents et laissent assez de lumière aux racines, qui peuvent former une chlorophylle si importante. Le nouveau pot n’a pas besoin d’être plus grand que l’ancien.

  • Verser l’orchidée environ un jour avant le rempotage
  • Cela rend plus facile de sortir du pot
  • Secouer la vieille terre de la boule de racine
  • Retirer les parties mortes et pourries de la racine
  • Les racines mortes sont creuses et molles
  • Couper également les feuilles séchées Et les pétales
  • Ne pas blesser ou de casser les racines de l’air
  • Ensuite, placez l’orchidée avec une légère torsion dans le nouveau pot
  • Remplir avec du substrat
  • Agiter soigneusement le pot tout en le faisant
  • Ainsi, le substrat tombe au fond du pot et Ne laisse pas de grandes cavités
  • Les racines d’air en saillie peuvent regarder hors du pot

Les racines des orchidées ne doivent jamais être pressées trop dur dans le substrat et ne doit pas être trop profond dans le pot pour éviter la putréfaction. Immédiatement après le rempotage, l’orchidée papillon n’est pas versée. Le substrat sera pulvérisé quotidiennement à l’eau au moyen d’un atomiseur. Après environ 2-3 semaines peuvent être jetées à nouveau normale.

Phalaenopsis, Orchidée papillon

La culture hydraulique

Le Phalaenopsis appartient aux plantes d’intérieur, qui conviennent également à une culture hydraulique. Comme pratiquement aucune plante n’est disponible dans le commerce en hydro culture, seules les plantes existantes peuvent être adaptées en conséquence. Il est préférable d’utiliser une plante jeune qui n’a pas encore fleuri.

De plus, des pots de culture d’une hauteur minimale de 12 cm et d’argile expansée 8/16 sont nécessaires pour une meilleure ventilation. Tout d’abord, l’orchidée est retirée de l’ancien substrat, supprime complètement vieux résidus de substrat, mieux avec de l’eau tiède. Puis laisser les plantes sécher bien. Maintenant, les parties mortes et endommagées des racines sont enlevées, sans endommager les extrémités des racines ou les yeux d’entraînement.

Le pot de culture est rempli de 2-3 cm d’épaisseur avec de l’argile expansée, l’orchidée placée sur elle et rempli d’argile expansée. L’orchidée ne peut s’asseoir si profondément dans le pot que ses racines n’atteignent pas dans l’eau. Le surcroît correspondant est rempli d’eau jusqu’à un maximum de 0,5 cm et le récipient de culture est ajusté. Lors de l’utilisation d’un réservoir d’hydrocarbures dits « S », ce qui est optimal pour les orchidées, aucun indicateur de niveau d’eau n’est nécessaire. Être fécondé sur l’eau.

Ravageurs

Lubrification et poux laineux

Des fils de cire blancs semblent indiquer une attaque. La sécheresse à l’air est généralement la cause. Pour lutter, isoler la plante et l’essuyer plusieurs fois avec une solution d’alcool de cuisson et de savon lubrifiant ou une émulsion d’huile, de lave-vaisselle et d’eau.

Boucliers

La queue d’un puceron est indiquée par de petits bosses bruns sur les feuilles et les tiges. Cette armure de bouclier protège les animaux si bien que vous pouvez difficilement contourner l’utilisation de moyens systémiques.

Erreur de soins

Feuilles jaunes, molles ou transparentes

Trop froid ou trop d’air en hiver peut provoquer un choc froid, après quoi l’orchidée réagit avec des feuilles molles, molles et partiellement translucides.

Décharge des bourgeons

Les bourgeons sont les plus sensibles aux défauts de soins. S’ils tombent, ils peuvent être dus à un manque de lumière, à un substrat trop humide ou trop frais. Si l’orchidée est placée près d’un panier de fruits, elle peut également conduire à une décharge du gaz de maturation.

Trop d’humidité

Particulièrement en hiver il y a le danger de déborder l’orchidée. Le résultat est ridé et les feuilles flasques. Immédiatement rempoter dans un substrat sec peut sauver l’orchidée. Pour la prévention, laissez le substrat sécher complètement avant chaque moulage.

Trop froid ou trop chaud

Si elle est trop froide ou trop chaude, l’orchidée peut réagir avec le séchage et la chute des bourgeons avant la floraison. De même, l’air de chauffage ascendant, par exemple dans le seuil de fenêtre, est une source de nuisances.