Certes, planter et prendre soin d’un fraisier demande un peu de travail. Dans tous les cas, cela en vaut la peine. Si vous décidez, en été, de planter de nouvelles plate-bandes, vous en récolterez les premiers fruits dès l’année suivante. Les fraises qu’on cueille dans son jardin ont souvent bien meilleur goût que celles qu’on peut acheter au supermarché. Ce mode d’emploi est là pour vous aider à planter, entretenir et récolter vos propres fraises.

Les fraises font partie de la famille des rosacées. A l’âge de pierre, les hommes préhistoriques les consommaient déjà pour leurs repas. Les premières fraises américaines furent introduites au 18ème siècle. Le développement des fraises de jardin s’est ensuite fait petit à petit. D’un point de vue botanique, les fraises ne sont pas considérées comme des baies, mais appartiennent au au genre Fragaria, plante herbacée de la famille des rosacées. Il en existe plus de vingt sortes ; on trouve la plupart dans les zones tempérées de l’hémisphère nord. Au Chili pousse une espèce unique, la Fragaria chiloensis.

Profil de la plante

  • Famille botanique : Rosacées (Rosaceae)
  • Catégorie : rosacées (Rosales)
  • Sous-catégorie : fraises
  • Nom scientifique : Fragaria
  • Poussent à l’état d’herbacées
  • Fruits poussant au sol
  • Durée de vie : plusieurs années
  • Origine : présentes dès l’âge de pierre
  • Introduction d’espèces américaines au 18ème siècle
  • Saison de plantation : au mois d’août

Les fraisiers sont composés de fleurs simples avec cinq pétales. Selon les sciences de la botanique, les fraises sont des plantes vivaces appartenant à la famille des rosacées. Elles sont donc de la même famille que les poires, coings, pommes ainsi que de nombreux autres fruits. Pour cette famille botanique, il n’est pas rare que les fleurs soient de forme simple et composées de cinq pétales. Les fleurs des rosacées se ressemblent beaucoup, mais leurs fruits ont des aspects totalement différents. Les fraises forment des plantes herbacées, pouvant vivre plusieurs années. Leur composition velue, en principe douce et souple, forme également un rhizome épais, filiforme, qui se développe en de minces fils. Ceux-ci forment les racines, qui permettront la naissance de nouvelles rosaces.

Fraise

Inflorescence des fraises:

  • fleurs blanches
  • fleurs jaunes rares
  • sont assemblées entre elles en corymbes
  • la tige est droite et composée de peu de feuilles ; d’elle part la tige
  • le cœur de la fleur est composé de cinq sépales verts et de cinq pétales arrondis
  • entre les pétales se trouvent cinq autres pétales plus petits
  • beaucoup d’étamine
  • plusieurs feuilles de fraisiers peuvent pousser sur les sols bombés
  • le réceptacle forme lorsque les fraises sont mûres une gaultheria pulpeuse et juteuse

Inflorescence des fraises

Soin

Substrat

Dans l’idéal, les fraises poussent à des endroits ensoleillés.

Le substrat doit avoir les propriétés suivantes:

  • riche en humus, sol compact
  • plus les faisiers peuvent profiter du soleil, plus leurs fruits seront sucrés.
  • Choisissez un endroit protégé du vent.
  • L’emplacement ne doit pas obligatoirement être entièrement protégé de toute intempérie, mais il est conseillé de sécher les feuilles rapidement après la pluie, afin de prévenir certaines maladies des feuilles.
  • Les sols lourds et très humides ne conviennent pas aux fraises, car ils augmentent le risque de maladie des racines.
  • Il est conseillé de travailler le sol en conséquence et de l’assouplir avec de l’engrais.
  • Vous pouvez également tailler les fraisiers, en épis d’environ 20 cm cultivés sur un sol sableux, mixte et riche en humus.
  • Les fruits sont les meilleurs lors des deuxièmes et troisièmes années après plantation.
  • Après cette période, changer de plate-bande.
  • Vous pouvez maintenant planter vos propres boutures et jeunes plantes.

Pour une bonne récolte, il vous faut préparer votre sol de façon optimale. Suivez les instructions suivantes:

  • Creusez le sol en profondeur à l’aide d’une fourche à bêcher.
  • Ensuite, avec un cultivateur, combler le trou avec 4 à 5 litres de compost de feuilles mortes ou du humus.
  • Rajoutez environ 30 grammes de poudre de corne
  • N’utilisez pas de composts de jardin normaux, ceux-ci contiennent trop de sel
  • Les plate-bandes peuvent avoir précédemment vu pousser des légumes appartenant à la famille des papilionacées, comme les haricots ou les petits pois.
  • Prenez garde à ce que les plate-bandes choisies n’aient pas déjà servi à la plantation de fraises au moins au cours des quatre dernières années. Cela pourrait entraîner, pour le sol, certains dommages tels que des nématodes.

De nos jours, les différentes espèces de fraises peuvent pousser dans tous les types de jardins. Pour cela, le substrat doit se trouver dans une zone neutre ou légèrement basique. Un ph optimal est de 5,5 à 6,5. Il est important que le sol soit riche en humus – peut en importe la forme.

Fraisier

Comme engrais, vous pouvez utiliser:

  • de la sphaigne
  • du compost
  • du fumier en décomposition ou
  • de l’engrais d’humus

Plantation

Temps de plantation

La période idéale pour planter des fraises est le mois d’août. On trouve souvent dans le commerce de jeunes plants de fraises dès le mois de juillet. Si vous avez oublié de planter vos fraises en automne, vous pourrez vous rattraper au printemps, à partir d’avril environ. Dans ce cas, utilisez toujours des plants frigo. Il s’agit de plants normaux auparavant congelés, parfait pour une plantation en printemps. Retenez ceci : plus la plantation se fait tôt, plus la récolte de la première année risque d’être faible.

Si vous avez acheté vos plants, trempez-les d’abord dans l’eau. La motte du pot doit être humide. Plantez-les tout de suite après. Choisissez l’emplacement selon l’emploi prévu : dans les petits jardins, il est conseillé de laisser environ 60 centimètres entre les différentes rangées. Laissez environ 30 centimètres entre chaque plant. La profondeur du trou que vous creuserez pour les plants doit laisser assez de place aux racines, de sorte à ce qu’elles ne se touchent pas. Positionnez les plants de telle façon que leur cœur se trouve au niveau de la surface de la terre, puis tassez bien.

Boutification

Les fraises possèdent de nombreuses boutures et sont faciles à bouturer. Vous pouvez les planter dans les nouvelles plate-bandes, totu en faisant attention à n’utiliser que des boutures issues de plantes en bonne santé et en fin de croissance. Marquez, dès le début de la récolte, à l’aide de petits bâtons de bambous ou d’un moyen similaire, les plants les plus fructueux. Coupez les jeunes plants et insérez-les directement dans le nouveau sol ou pot pour une pré-culture. Ainsi, détaché de l’ancienne terre, le plant poussera plus facilement dans la nouvelle plate-bande.

Ces plants coupés perdent après deux ou trois ans leurs caractéristiques propres et donnent de moins en moins de fruits : il vous faut, après quelques années, acheter de nouveau jeunes plants.

Arrosage

Les fraises ont besoin de beaucoup d’humidité : si besoin est, elles doivent être arrosées abondamment. Faîtes attention dès le début à bien arracher les mauvaises herbes. Il est conseillé d’applatir le sol régulièrement, de sorte que les racines ne s’abîment pas. Pour lutter contre les mauvaises herbes, une autre solution est de pailler le sol avec une couche fine d’herbe séchée.

Les fraises ont besoin de beaucoup d’eau encore après leur plantation. Si une certaine sécheresse persiste, arrosez les plants matin et soir. Nous ne parlons pas ici de seulement quelques gouttes. Il est important, dans la phase de croissance des fraises – qui dure de 10 à 14 jours – d’arroser fréquemment la terre afin d’éviter qu’elle ne se dessèche.

Engrais

En appliquant l’engrais et en préparant le sol pour vos plants de fraises, vous posez les bases d’une récolte fructueuse. Commencez à la préparer tôt : deux semaines avant la mise en terre, préparez le sol grâce à de l’engrais organique ou à du compost. Appliquer à la volée entre 60 et 80 grammes par mètre carré d’engrais complet pour plants de fraisiers. Vous pouvez également, comme alternative, utiliser du fumier de bétail séché ou un bon fumier organique décomposé. Prenez garde à manipuler le fumier avec précaution. Si vous cultivez vos fraises plusieurs années sur le même terrain, il vous faudra utiliser chaque année la même quantité d’engrais. Un engrais bien disposé doit être, après la cueillette, réparti légèrement au-dessus des plantes. Préparez ainsi vos plants de fraises à l’hiver et aux nouveaux bourgeons du printemps.

Fraise

Durée de la culture

Les fraises sont des plantes vivaces. Le temps de culture maximal ne doit cependant pas dépasser trois ans. Pour les sols souples, il est même conseillé de s’en tenir à deux années de culture. Récolte et croissance des fruits peuvent souffrir d’un non changement du terrain où les fraises sont cultivées. Les terrains bénéficiant d’un climat favorable sont souvent utilisés une année. Cela permet de maintenir la bonne qualité des baies et garantit un moindre effort lors de la cueillette.

Cueillette

Prenez en compte les conseils suivants pour la cueillette:

  • Réalisez la cueillette par temps sec.
  • Les fraises humides perdent leur arôme.
  • N’exposez pas les fraises cueillies à une grosse chaleur.
  • L’heure la plus favorable pour la cueillette est lors des premières heures de la journée
  • Cueillez toujours vos fraises avec quelques feuilles et une partie de la queue. Cela évite la perte de jus.
  • Après la cueillette, stockez les fraises dans un endroit frais et aéré.
  • Dans un espace froid comme le bac à légume frigidaire, les fraises se conservent jusqu’à deux jours.
  • Le mieux reste de consommer les fraises directement après la cueillette.
  • Les fraises risquent de perdre assez vite leur arôme.
  • Mettez les fruits endommagés à part, afin d’éviter la propagion de champignons.
  • Faîtes de même pour les fruits présentant déjà quelques champignons.
  • Les fruits présentant une forte teneur en haut, les champignons se propagent rapidement dans tout le fruit.
  • Couper la partie déjà attaquée par les champignons ne suffit pas.

Cueillette

Hivernage

Jusqu’au répit de l’hiver, maintenez le sol mou. Evitez de le remuer en profondeur. Vos plants de fraises pourront hiverner dans de bonnes conditions si elles sont recouvertes par une fine couche de paille ou si vous formez une butte de terre autour de leurs plants avec de la mulch.

Variétés

Il existe un grand nombre de variétés de fraises, laissant à chacun la possibilité de trouver sa préférée, selon son jardin et ses goûts. Ces différentes variétés se distinguent non seulement par leur couleur, leur goût et leur arôme, mais aussi par leur période de maturation.

Pour les variétés mûrissant un peu plus tôt, on compte notamment:

  • la darovale (bon goût, se conserve longtemps, grosse, couleur rouge à rouge foncé)
  • la lambada (très sucrée, rouge claire, brillante, nombreux fruits)
  • la donna (très sucrée, toujours assez grosse, goût arômatisé, rouge normal à sombre, croissance saine, nombreux fruits)
  • le honeoye (toujours assez grosse, goût arômatisé, rouge normal à sombre, croissance saine, nombreux fruits)

Fraises dont la maturation est un peu plus tardive:

  • elsanta (gros fruits, couleurs et formes égales, bon arôme, supporte bien les transports, très nombreux fruits)
  • korona (période intérmédiaire, croissance verticale, feuilles hautes, faciles et rapides à cueillir, grosses, fruits rouges, très bon arôme, nombreux fruits)
  • deluxe (espèce nouvelle, maturation normale, beaux fruits symétriques, rouge clairs et brillants avec arômes particuliers)
  • polka (maturation relativement tôt et normale, fruits symétriques et arômatisés, couleur rouge foncé, très bon rendement et récolte longue – variété remontante)
  • ostara (porte des fruits jusqu’à l’automne, rouge, très bon arôme)
  • amandine (fruits rouge clairs, allongés et arômatisés, à récolter jusqu’en automne)

Maladies

… et parasites

Même les fraises peuvent être altérées par divers parasites et maladies. On compte parmi les plus fréquents :

Fraisier

  • Blanchiment de la fraise
  • Anthonome du fraisier
  • Pourriture grise
  • Gnomonia
  • Maladie aux tâches blanches ou rouges
  • Verticilliose
  • Mildiou du fraisier

Le blanchiment de la fraise touche les fleurs, les fruits et les feuilles, et plus particulièrement les plants âgés de plusieurs années envahis par les mauvaises herbes.

L’anthonome du fraisier cause la perte du bouton de fleurs des plants, et ainsi une perte de rendement considérable.

La pourriture grise ou Botrytis survient souvent par temps lourd et humide. On reconnaît ce champignon dévastateur grâce à de petites tâches marron sur les feuilles et les fruits. Parfois, les fraises sont également envahies par une fine couche de champignons.

La gnomonia cause un changement de couleur des fruits, de leur queue et de leurs feuilles, qui deviennent marrons. Ici aussi, cette altération est causée par un champignon qui se développe particulièrement lorsque le temps est lourd et humide.

La maladie aux tâches blanches ou rouges touche les feuilles de la plante et l’affaiblit considérablement.

Le verticilliose apparaît de façon soudaine, souvent au cours d’un temps chaud et sec. Les plantes fanent en un temps très court, souvent pendant ou après la maturité des fruits au mois d’août.

Le mildiou du fraisier appraît normalement sur le fruit pas encore mur. Des tâches brunes ou rouges apparaissent et s’étendent sur tout le fruit, le colorant tout en brun.

Prévenir les maladies

Pour protéger vos fraises des maladies et parasites, suivez les conseils suivants:

Avec des ciseaux, éloignez les feuilles malades et mortes des plantes vivantes: vous éviterez ainsi la contagion de champignons. N’arrachez jamais les feuilles, la plante peut en souffrir. N’utilisez pas trop d’engrais artificiel ou de pesticide contre les parasites, ils permettent souvent au contraire l’apparittion de parasites et de maladies. En utilisant du poison, vous tuez aussi les adjuvants ; parasites et porteurs de maladies en seront plus résistants. Utilisez des moyens naturels, comme des orties, pour la plupart plus efficaces et respectueux de l’environnement.