Des fleurs luxuriantes dans une variété de couleurs vives couvrent le grand arbuste à feuilles persistantes – pas étonnant que le Rhododendron jouisse ici d’une telle popularité. La somptueuse plante produit des fleurs en forme de cloche, qui sont disposées sur des inflorescences en grappe ombelliforme. Cependant, le Rhododendron est une plante exigeante qui demande des efforts au jardinier amateur. Dans le guide d’entretien, vous apprendrez comment le Rhododendron se développe le mieux.

Profil de la plante

  • Famille de plante: Ericaceae
  • Genre: Rhododendron
  • Nom trivial: Rosier, Rose des Alpes
  • Origine: Asie orientale
  • Hauteur de croissance: 1,5 à 4 mètres
  • grandes feuilles disposées radialement, des feuilles persistantes la plupart du temps
  • Floraison d’avril ou mai à juin
  • beaucoup de couleurs de fleurs, en fonction de l’espèce, par exemple, rouge, bleu, blanc, rose, violet
  • toxique

Le rhododendron est l’une des plantes les plus populaires dans les jardins intérieurs et dans les parcs. Son nom vient du mot grec qui se traduit par Rosier. Elle découle de la floraison des arbustes décoratifs de brousse. Puisque le rhododendron est une plante relativement délicate, il nécessite beaucoup d’attention et de soins appropriés pour développer sa taille imposante et la richesse impressionnante des fleurs, pour lequel il est connu. Suivez le guide d’entretien afin de cultiver l’attrayante plante de manière professionnelle.

Rhododendron

Le Rhododendron riche en espèces est presque partout dans le monde à la maison: il pousse aussi bien dans la toundra et en haute montagne, que dans le climat tempéré et tropical. Plusieurs espèces de Rhododendrons sauvages se reproduisent même dans les Alpes.

C’est pourquoi l’apparence du genre d’arbrisseaux nains plats croît jusqu’à plusieurs mètres dans les arbres élevés. Les grands arbustes touffus typiques qui sont plantés de préférence dans les jardins et les parcs d’Europe centrale, proviennent pour la plupart de l’Asie orientale. Les feuillus et les forêts mixtes constituent son habitat naturel.

Soin

Les efforts d’entretien des Rhododendrons en valent la peine: des plantes prestigieuses grâce à un traitement conforme aux besoins de l’espèce, avec une croissance somptueuse et de nombreuses fleurs.

Substrat

Le Rhododendron exige un substrat mou, poreux et acide. Le pH doit être compris entre 4,5 et 6. Le sol doit également être riche en éléments nutritifs, mais sans calcaire. Pour remplir toutes ces conditions, vous pouvez mélanger la terre de jardin ordinaire avec des feuilles pourries ou de la tourbe sans calcaire. Vous devez choisir au moins un rapport de 1:1, mais vous pouvez aussi utiliser un peu plus de tourbe que la terre de jardin.

Lieu

Le Rhododendron a besoin de lumière, mais pas trop. L’arbuste ne supporte surtout pas le soleil intense de midi et se sèche rapidement. Avec trop peu de lumière, cependant, il ne développe que peu de fleurs. C’est pourquoi un site semi-ombragé ou avec ombre lumineuse est idéal, comme par exemple, à proximité des arbres.

Puisque les racines poussent à plat de manière latérale et sont en partie très fines, elles ne tolèrent pas des voisins aux racines dominantes. Elles doivent donc être placés dans le sol à une distance suffisante d’autres plantes.

Le Rhododendron est compatible par exemple avec:

  • d’autres espèces de Rhododendron
  • des plantes couvre-sols
  • des arbustes comme l’hamamélis et le cornouiller

Rhododendron

Les feuilles ainsi que le nectar et le pollen sont toxiques pour les humains et les animaux. Par conséquent, le Rhododendron ne doit pas être planté dans un endroit où les enfants jouent sans surveillance. Les animaux domestiques devraient également être tenus à l’écart de la plante.

Plantation

Le meilleur moment pour planter les rhododendrons reste le printemps entre mi-mars et mi-mai. Alternativement, les plantes peuvent également être mises en terre entre septembre et mi-novembre. Cependant, ceci est seulement recommandé dans les régions chaudes.

Lorsque le givre survient avant que le Rhododendron ne soit enraciné correctement, la probabilité de dommages dus à l’hiver augmente. Pour planter le Rhododendron, creusez d’abord un trou assez grand pour la motte des racines. Si le sol existant ne répond pas suffisamment aux exigences de la plante (voir le paragraphe « substrat »).

Procédez comme suit:

  • creusez un trou plus large et légèrement plus profond parce que les racines poussent peu profondément sous la surface et s’enfoncent seulement légèrement en profondeur
  • remplissez-le avec un mélange de tourbe sans calcaire et de la terre de jardin
  • dans les sols argileux, vous devriez créer une couche de drainage entre le substrat rembourré et le fond, pour cela, le gravier par exemple est approprié
  • une fosse remplie avec ce mélange qui est environ quatre fois plus large que la motte de racines, offre au Rhododendron des conditions de croissance optimales pour de nombreuses années

Immergez la motte des racines complètement dans l’eau, par exemple dans un seau. Ainsi, tout l’air contenu s’échappe. Lorsque des bulles d’air ne remontent plus après environ deux à cinq minutes, vous pouvez retirer le Rhododendron.

Vous plantez l’arbuste ainsi:

  • placez la motte des racines dans le trou de culture de sorte qu’il soit au même niveau que le ras du sol, il ne doit pas être planté plus profond
  • remplissez le trou avec le substrat
  • fixez la zone de transition entre la motte de racines et le ras de sol posé avec précaution
  • arrosez le Rhododendron sans que le sol ne soit inondé
  • fertilisez les Rhododendrons plantés au printemps deux à trois semaines plus tard, les plantations d’automne sont fertilisées pour la première fois qu’au printemps prochain

Pour garder le sol humide, vous pouvez après la plantation, le couvrir avec du paillis de pin ou de l’épinette. La couche doit être épaisse d’un à trois centimètres. Le paillis assure non seulement un climat de sol agréable, mais empêche également que des mauvaises herbes poussent. Celles-ci seraient très difficile à enlever sous un grand arbuste de Rhododendron.

Rhododendron

Découpe

Un élagage régulier n’est pas nécessaire chez le Rhododendron.

Une plante doit être coupée:

  • pour rétrécir un arbuste grand qui a trop crû
  • pour parvenir à une forme de haie de Rhododendrons
  • en cas de maladie ou d’infestation parasitaire
  • en cas de plantes qui deviennent nues

Le Rhododendron doit être coupé immédiatement après la floraison, car il forme déjà ses bourgeons pour l’année prochaine peu après le dépérissement de la fleur. Une coupe en temps opportun empêche donc une année suivante sans fleurs.

Ici, cependant, il est important de considérer que les haies, les arbustes et les bosquets ne peuvent pas être coupés radicalement de mars à septembre. La Loi fédérale sur la conservation de la nature vise à protéger avec ce schéma, les foyers d’oiseaux domestiques.

Pour les jardiniers amateurs, cela signifie:

  • les coupes de mise en forme et d’entretien doux sont permis conformément au § 39 Section 5 Alinéa 1 no, 2 BNatSchG lorsqu’en le faisant, aucun des oiseaux en période de couvaison ne soit perturbé
  • une coupe radicale est possible jusqu’à la fin de février et à partir du 1er Octobre, qui veut rajeunir sa plante afin qu’elle gagne de nouvelles forces et qu’elle bourgeonne de manière intense l’année d’après, doit accepter au moins un an sans fleurs

Les Rhododendrons fortement réduits nécessitent parfois jusqu’à cinq ans avant de pouvoir former à nouveau de bourgeons. Avant une coupe radicale, vous devriez également vérifier si la plante est bien enracinée dans le sol. Dans le cas contraire, il peut arriver que le Rhododendron ne pousse pas à nouveau.

Pour la coupe d’un rhododendron, un sécateur est approprié, avec lequel les branches sont coupées obliquement à la base. Pour stimuler la formation de bourgeons, vous pouvez également couper régulièrement les inflorescences fanées.

Rhododendron

Arrosage

Les Rhododendrons doivent par-dessus tout être régulièrement alimentés en eau, surtout au printemps et en été, car ils en ont grand besoin et préfèrent un sol régulièrement humide. L’eau douce de pluie est la mieux adaptée pour l’arrosage. Si vous voulez utiliser l’eau du robinet, vous devez d’abord vous assurer qu’elle a une faible teneur en calcaire.

Pour l’arrosage, vous devez observer les consignes qui suivent:

  • arrosez la plante si possible d’en bas et près du sol pour éviter d’endommager les fleurs délicates
  • l’eau stagnante endommage le Rhododendron, arrosez-le à nouveau que quand le substrat a légèrement séché sur la surface, sur les sols argileux, une couche de drainage doit être appliquée avant la plantation
  • les périodes de sécheresse prolongées doivent également être évitées, la sécheresse est perceptible d’abord sur les feuilles: elles se recroquevillent et dessèchent ensuite, si c’est le cas, le Rhododendron requiert urgemment de l’eau
  • afin d’éviter les dommages dus au givre, les plantes ne seront plus arrosées dès la fin de l’automne

Fertilisation

L’engrais adéquat favorise la floraison intensive du Rhododendron. Cependant, la plante délicate ne tolère pas le calcaire, c’est pourquoi de l’engrais avec cet ingrédient ne peut pas être utilisé. Les Rhododendrons sont fertilisés avant la floraison en mars ou avril et ont des besoins différents selon l’âge. Si la zone des racines est protégée par un paillis, celui-ci doit être retiré avant la fertilisation, sinon seulement une petite partie des éléments nutritifs atteindrait la plante.

  • pour les jeunes plantes, procurez-leur de l’engrais pour le long terme ou de l’engrais spécial pour Rhododendrons
  • distribuez environ 50 grammes par mètre carré sur le sol
  • les plantes plus âgées qui sont déjà bien cultivés et d’au moins 70 cm de hauteur, sont approvisionnées en nutriments de manière optimale avec de l’engrais de réserves
  • Saupoudrez environ 90 grammes d’engrais dans le tiers externe de la couronne
  • les Rhododendrons vivaces qui sont hauts de 120 cm nécessitent 120 grammes d’engrais de réserves

Rhododendron

En plus des engrais commerciaux, vous devez utiliser les copeaux de corne une fois par an au printemps. Les copeaux sont fabriqués à partir des sabots et des cornes d’animaux destinés à l’abattage et alimentent la plante comme engrais naturel avec de l’azote.

Ceci est particulièrement important si vous utilisez du paillis, car cela conduit souvent à une carence en azote. Les feuilles jaunes indiquent en général que la plante reçoit trop peu d’azote. Distribuez les copeaux de corne sur le sol sous le paillis et ratissez-les par exemple avec un râteau tout doucement dans le sol.

Utilisez les quantités suivantes:

  • pour jeunes plants: 30 grammes de copeaux de corne par mètre carré
  • pour toutes les plantes âgées: 50 à 60 grammes de copeaux de corne par mètre carré

Tous ces chiffres sont valables pour les espèces les plus répandues avec de grandes feuilles. Qui plante des Rhododendrons nains ou des espèces avec de petites feuilles, doit réduire les quantités d’engrais de moitié. Vous reconnaissez sur la plante lors de la croissance si vous l’avez suffisamment fertilisée de cette façon: les feuilles doivent croitre intensément et avoir une forte couleur vert foncé.

En outre, le Rhododendron doit produire une grande quantité de fleurs. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez fertiliser encore une fois de plus jusqu’à la fin de juin. Quel que soit l’âge de la plante, ajoutez au sol 30 grammes d’un engrais organique ou d’un engrais spécial pour Rhododendrons.

Hivernage

Afin de protéger des vents forts et du soleil d’hiver les feuilles de la plante aux feuilles persistantes, rustique au froid, vous pouvez couvrir les Rhododendrons avec un tissu ou un treillis.

Maladies

Des plantes mal entretenues sont sujettes aux maladies et aux parasites. Un entretien correct empêche donc une infestation de façon plutôt efficace.

Pourriture des bourgeons floraux et Cicadelle du Rhododendron

La pourriture des bourgeons est une maladie qui est déclenchée par la Cicadelle du Rhododendron. Ce parasite infeste les plantes en fin d’été. Il pond ses œufs dans les bourgeons en les éventrant. La cicadelle transmet souvent ainsi un champignon à la plante. Les dommages qui en résultent sont appelés la pourriture des bourgeons.

Les œufs de la cicadelle du Rhododendron hivernent dans les bourgeons et les larves éclosent en avril. Elles se déposent sur la face inférieure des feuilles et y sucent la sève.

Vous reconnaissez si votre Rhododendron est concerné grâce aux symptômes suivants:

  • les insectes bariolés multicolores sont long d’environ huit millimètres et peuvent être vus à l’œil nu, ils sont posés sur les feuilles
  • les bourgeons deviennent bruns, et plus tard noirs

Pour éviter la pourriture des bourgeons, les cicadelles doivent être supprimées à temps. Cela se fait au moyen d’un piège chromatique jaune ayant une surface collante. Celui-ci est accroché à une branche de la plante où il attire les insectes.

Rhododendron

Ils restent collés sur le piège et meurent. Les bourgeons infestés doivent être coupés immédiatement, puisque le champignon se propagerait sinon. Jetez les bourgeons dans les déchets organiques, et en aucun cas sur le tas de compost, parce que le champignon pourrait s’y installer.

Otiorhynchus ordinaires

Si les feuilles des Rhododendrons sont érodées sur le bord de façon frappante, la plante est infestée par l’Otiorhynchus ordinaire. Les larves du parasite se nourrissent aussi des racines, de sorte que le Rhododendron puisse en mourir. Elles peuvent être tuées efficacement avec les ascaris que vous pouvez acheter dans les magasins.

Les coléoptères adultes peuvent être enlevés à l’aide de pots d’argile qui sont placés à l’envers sur la terre. Étant donné que les insectes sont nocturnes, ils se retirent dans un endroit sombre pendant la journée. Le jardinier peut facilement ramasser le pot le jour et retirer les Otiorhynchus.

Variétés

Environ 1000 espèces du genre Rhododendron sont connues, auxquelles appartiennent environ 30 000 variétés, dont certaines sont pures et d’autres hybrides. Les espèces appartenant au groupe de « Rhododendrons à grandes fleurs » sont les plus utilisées ici comme plante de jardin. Ce sont surtout les hybrides à grandes feuilles issues de plusieurs espèces sauvages.

Elles se distinguent les unes des autres principalement par la couleur des fleurs. Le Rhododendron Impeditum fleurit par exemple en bleu, le Rhododendron « White Cunningham » en blanc et la variété « Vorwerk soleil couchant » en rouge.